Historique

Une petite entreprise de l’Oesling …

En 1936, au terme d’ années d’apprentissage chez plusieurs carrossiers belges, François Roemen créa avec son frère Theo une entreprise de carrosseries qui sera promise à un avenir durable. En effet cette première exploitation, grâce notamment à une abondante clientèle transfrontalière, allait rapidement prospérer pour devenir une entreprise florissante. Dès le début des années 60 une vingtaine de personnes étaient employées dans ses ateliers. Puis l’affaire fut reprise par Roger Roemen, fils du couple François et Suzanne Roemen-Neys.


… devient une grande carrosserie moderne

Or il s’avéra bientôt que les collines de l’Oesling ne fournissaient plus un cadre adéquat aux ateliers de carrosserie, de sorte qu’on se mit à la recherche d’un emplacement central au coeur du pays. En 1980 naquirent dans la zone industrielle de Kehlen des ateliers nouveaux, modernes et beaucoup plus spacieux. C’est là que l’entreprise, rejointe entre-temps par Edmond Roemen, se transforma en une carrosserie moderne et performante. La Carrosserie Roemen emploie désormais 36 personnes, qui toutes se portent garantes de prestations fiables et de qualité.